• Caroline STIL, Diplômée de l'Ecole du Louvre
Evénements

2016

23 Juin 2016: Lauréate du prix départemental des métiers d’art (conservation-restauration)-Chambre des Métiers de Saône et Loire

Depuis quelques années, je songeais à participer au Prix départemental des Métiers d’Art de la Chambre des Métiers et l’occasion s’est présentée cette année; aussi j’ai choisi une œuvre restaurée en 2014, Elie et l’ange dans le désert (voir blog 2014) parce que l’intervention posait des questions intéressantes sur la déontologie de la restauration mais aussi pour son histoire exceptionnelle : Adélaïde Wagner, son auteure, était née à Dresde et avait réussi à connaître la gloire, au milieu du XIX° siècle, dans un monde qui était particulièrement fermé aux femmes et ce, depuis plusieurs siècles.

La restauration a permis de rétablir toute la lumière sur l’œuvre (autant physiquement qu’historiquement) et surtout, elle a précédé son classement au répertoire des Monuments Historiques Nationaux, ce qui est une grande première pour mon atelier: jusqu’ici je restaurais des oeuvres inscrites, mais cette fois, c’est la restauration qui a permis de confirmer l’intérêt des Monuments Historiques pour ce tableau. C’est un accomplissement complet pour mon atelier, pour l’œuvre et pour Adélaïde Wagner-Salles.

Je tiens à remercier plusieurs personnes qui ont participé à cette aventure:

-Mme Joëlle Delsalle, maire de Berzé-le-Châtel et son conseiller M Pierre Vaucher, pour leur dynamisme et leur amical soutient.

-M Michaël Vottero, directeur-adjoint des Monuments Historiques de Bourgogne Franche-Comté (DRAC Dijon) pour ses précieuses informations et pour ce classement.

- Mme Loisy et M Alain de la Chambre des Métiers pour leur invitation à participer à ce concours et leur aimable accueil, ainsi qu’à M le Président et aux membres du jury.

Je dédie ce Prix des Métiers d’Art à tous les conservateurs-restaurateurs d’objets d’art et d’instruments de musique qui sont passionnés et qui méritent eux aussi d’être lauréats !

Marine de I Joubert 1855

Petite étude d’après « la Source » d’Ingres

Voici les étapes de la restauration d’une très petite étude d’après le tableau d’Ingres commencé en 1820 et terminé en 1856 et qui est conservé au Musée d’Orsay.

De gauche à droite: constat d’état, après décrassage, après retrait du vernis et vernis protecteur+mastics de remise à niveau, après restauration.

Les trois marins de Kiki de Montparnasse

Kiki de Montparnasse ou Kiki, pseudonyme d’Alice Ernestine Prin, (1901-1953) à Paris, surnommée « la Reine de Montparnasse », fut un modèle (Kees Van Dongen), une muse (Man Ray) ,  l’amie des dadaïstes et des surréalistes et parfois l’amante de personnalités artistiques du Paris des années 1930. Elle s’amusait à faire des dessins et des tableaux de marins dont voici un exemple rare.



Cet article a été publié dans Evénements. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.